PRESENTATION
ACTES CONGRES
TEXTE SUR L'ACCUEIL FAMILIAL

​Cette rubrique regroupe des textes, articles, travaux de recherche... rédigés par des personnes impliquées dans l'accueil familial, social ou thérapeutique, en France ou ailleurs.

CALENDRIER
VISITES

 71645 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Congrès Paris 2018

Actes des 13èmes Journées de Formation du GREPFA France

CLIQUER dans Actes des Congrès (à gauche ;)) sur Congrès 2018 à Paris

qui se sont tenues les Jeudi 7 et vendredi 8 juin 2018 à Paris

Téléchargements

Si le lien ne fonctionne pas, contactez le webmestre pour l'en informer.

Fermer  Congrès 2003 à ANNECY

6ème congrès du GREPFA France, Annecy (15-16 mai 2003) 1 

M.-D. Flipo, D. Dehem L’accueillant(e) familial(e) partie intégrante du soin 

Marie Danièle FLIPO 

Cadre Socio-Educatif, responsable du service AFT, EPSM des Flandres 

Didier DEHEM 

Infirmier de secteur psychiatrique, EPSM des Flandres 

 

 AXE  n°4 :  STATUT DES FAMILLES D’ACCUEIL 

L'accueillant(e) familial(e) partie intégrante du soin 

L'accueillant familial dans le cadre de l'AFT fait partie intégrante du soin. 

Il a une place toute aussi importante que celle des autres acteurs du dispositif. Cette place 

est cependant différente et particulière. C'est ce qui sera développé au cours de cette 

intervention. 

L'atelier aura pour objectif de mettre en évidence les éléments essentiels pris en compte 

dans le déroulement des multiples étapes de l'AFT pour que la place de l'accueillant familial 

corresponde au mieux à la philosophie et à cet outil qu'est ce soin. 

1. Le recrutement 

Un premier entretien d'embauche, effectué par la responsable du service d'AFT, aura pour 

objet de mettre en évidence les motivations de la famille postulante (ce sera un 

« débroussaillage » des projets de la famille). 

La famille répond à l'offre d'emploi pour les raisons suivantes : 

• choix lucratif? 

• choix de vie (notion humaniste) ? 

• choix professionnel (travailler en santé mentale) ? 

• motivations dans le métier d'accueillant familial ? 

Ce premier entretien aura également pour but de: 

- rechercher les potentialités humaines, affectives, éducatives, pragmatiques 

du futur accueillant. 

- poser le cadre institutionnel, administratif. 

- signifier ce qu'est travailler avec un service de psychiatrie. 

- expliquer ce qu'est la psychiatrie, la santé mentale, le handicap psychique. 

- vérifier les capacités de contact, les degrés de tolérance, de compréhension 

et de maturité, la disponibilité de la famille. 

Après ce premier entretien d'embauche, la candidature est transmise au service médical 

demandeur de l'accueil, lequel commence effectivement la procédure d'agrément 

(investigations par différents membres de l'équipe de soin, dont psychiatre, psychologue, 

assistant social... ) 

6ème congrès du GREPFA France, Annecy (15-16 mai 2003) 2 

M.-D. Flipo, D. Dehem L’accueillant(e) familial(e) partie intégrante du soin 

2/ L’agrément 

L'agrément est une étape primordiale. 

Il s'agit de : 

- mesurer la demande de l'accueillant familial, mais aussi celle des autres membres de la 

famille. 

- poser le cadre de l'AFT par la double référence infirmière et sociale. 

Il s'agit également de connaître les ressources, les potentialités de la famille. C'est là que 

commence la professionnalisation. 

Il est important que la famille intègre la notion d'accompagnement conjoint de la personne 

accueillie ou de l'enfant. 

3/ Le suivi 

La collaboration étroite entre la famille d'accueil et l'équipe de suivi se matérialise par les 

interventions des acteurs de l'équipe pluridisciplinaire (médecin, assistante sociale, infirmier, 

psychologue). 

Le projet thérapeutique est central. Il permet de resituer l'accueilli dans une dynamique de 

projet. Le consensus se fait autour de ce projet. 

Le cadre de références, dont l'administration de rattachement, les différents acteurs de 

l'AFT, le projet thérapeutique, sont travaillés régulièrement avec la famille afin que celle-ci 

les intègre dans son système de valeurs. 

4/ L'expérience de L’EPSM des Flandres : 

Le travail avec les familles S'effectue autour du statut et de la professionnalisation- Pour ce 

faire, sont mises en place de multiples actions : 

A - Actions dé formation 

-> Des familles 

Celles-ci se situent au niveau du fond mais aussi de la forme en matière d'AFT. 

Les notions d'expériences partagées, de maturité, de « savoir composer » sont exploitées. 

-> Des agents 

Le professionnel de santé est à la fois « tuteur psychique » de l'enfant. Il a également une 

fonction de passeur, et une fonction de décodeur de l'enfant (de sa souffrance). 

Le professionnel de santé est le réfèrent de l'accueilli adulte. 

C'est ce qui est apporté, entre autres au cours de ces formations, où les pratiques 

professionnelles sont étudiées, révisées, réajustées, où les interrogations et questionnements 

des équipes sont visités et exploités. 

6ème congrès du GREPFA France, Annecy (15-16 mai 2003) 3 

M.-D. Flipo, D. Dehem L’accueillant(e) familial(e) partie intégrante du soin 

B - Groupe de réflexion et d'échanges de pratiques 

Il s'agit d'un groupe fonctionnant également quelquefois sur un mode de supervision. 

Trois séances annuelles sont organisées par le service d'Accueil Familial Thérapeutique. 

Dans cette instance, sont étudiés les moyens d'améliorer cet outil de soin qu'est l'AFT, lequel 

fonctionne à l'EPSM des Flandres comme véritable alternative à l'hospitalisation. Les sujets 

suivants ont déjà été abordés (liste non exhaustive) : 

- organisation du service d'AFT avec réajustements et réaménagements 

- bilan des pratiques professionnelles 

- évaluation de l'AFT avec les délégués à la tutelle (au regard du rôle de ces derniers) 

- rencontre entre délégués à la tutelle, familles et professionnels de santé 

C - Evaluation annuelle des familles 

Cette évaluation se fait sur la base suivante : 

- les émoluments 

- les charges matérielles 

- le regard existentiel 

- le recul dans la fonction par rapport à l'accueilli, (notion d'attachement et 

d'affection) 

D - Groupes spécifiques de travail sur l'AFT 

Des travaux se font ponctuellement dans le but d'améliorer la qualité du dispositif de soin 

qu'est l'AFT. Ainsi, le groupe s'est penche sur : 

- la fiche de fonction de l'accueillant familial. 

- des échanges inter établissements et partenariaux (tuteurs) sur ce dispositif de 

soin. 

- un film vidéo / AFT. 

- une plaquette d'informations sur l'AFT enfants / adultes 

- l'accompagnement de l'accueilli. 

A noter que la Commission d'Agrément de l'établissement est également une instance où se 

conçoit l'évolution du dispositif. 

E - Modes opératoires 

Depuis la création de l'AFT dans l'établissement (1992), nombre de mises en place se sont 

révélées opérantes : 

- les accueils temporaires. 

- la notion de réfèrent (social, infirmier). 

- la systématisation d'un contrat obsèques ou du moins de la recherche des volontés 

familiales et personnelles de l'accueilli en cas de décès subit. 

- l'évaluation annuelle des familles avec le réfèrent (infirmier ou social) où sont 

rappelées les notions de cadre institutionnel, cadre thérapeutique, cadre 

organisationnel. 

- la supervision des familles sous forme de groupe de parole avec, au coeur des 

échanges, la réalité quotidienne des accueillants et des accueillis. 

- l'approche clinique avec des exposés de psychopathologie. 


grepfaaxedflipodehem2003.pdf(113,20 ko) Téléchargé 474 fois Télécharger Hyperlien  

Journée AFT Enfant dans l'Essonne - 16/4/2019

En France 70.000 enfants bénéficient d’un des dispositifs d’Accueil Familial. Développé en pédopsychiatrie depuis plus de 50 ans, la déclinaison thérapeutique de cette pratique - dont bénéficient près de 1.000 enfants - a été conçue pour soigner des troubles précoces et sévères de la relation enfant-parents et leurs conséquences. 

Dans l’Essonne, les dispositifs de l’UAFT (Unités d’accueil familial thérapeutique d’Etampes, de Savigny-sur-Orge, de Ste Geneviève-des-Bois, …), déployés dans les secteurs de pédopsychiatrie, ont acquis une expérience clinique spécifique.

Le 16 avril prochain, à l’EPS Barthélémy Durand Etampes (cf affiche), seront exposés les aspects cliniques et théoriques de ces pratiques de soin, des chercheurs présenteront leurs études, et les patients, parents et familles d’accueil témoigneront de leur expérience. Des outils pédagogiques innovants montreront la complexité des situations rencontrées. Pour prolonger les moments d’échanges lors de la pause déjeuner, les organisateurs offriront un buffet.

Nous espérons que vous viendrez nombreux à cette Journée d’étude interprofessionnelle qui associera les acteurs des  champs sanitaire (pédopsychiatrie et psychiatrie adultes), médico-social, protection de l’enfance, justice des mineurs, éducation nationale, associations …

Le Programme détaillé de la Journée sera diffusé prochainement.

Cette Journée entre dans le cadre de la Formation continue et elle est gratuite.

Pour l’INSCRIPTION : contacter laure.boyer@eps-etampes.fr  :

INSCRIVEZ VOUS

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe

ASSOCIATION
REGIE PAR
LA LOI DU 1er Juillet 1901
-

Statuts déposés le 23/01/1992 
-


N° de Formation Continue : 1175 25 55 675 
N° SIRET : 41420497400029 – CODE APE : 913

OGDPC: n° d'enregistrement organisme: 2775

 

Document généré en 0.02 seconde